Quelles sont les normes en agriculture ?

Dans n’importe quel pays, l’agriculture est une des piliers de l’économique. Et comme tous secteurs industriels, elle est soumise à des règlementations et normes qu’il faut respecter. Ces dernières, très nombreuses, sont souvent source de frustrations pour les agriculteurs. En effet, on en estime actuellement 1 000 normes pour l’agriculture à elle seule. Découvrez quelques-unes pour vous faciliter la vie.

Les domaines couverts par les normes en agriculture

Les normes en agriculture concernent huit domaines bien précis. On cite dans ce cadre les normes ISO sur :

– les tracteurs et matériels agricoles

– les machines pour aliments

– les engrais et les amendements

– l’irrigation

– les produits alimentaires et sécurité

– l’impact environnemental

– l’électronique en agriculture

– les vêtements de protection

Les textes de loi, quant à eux, touchent nombreux secteur : environnement, ressources en eau et conservation, utilisation du territoire et plans provinciaux. Ces normes en vigueur concernent également les élevages de bétail et de volaille, les cultures agricoles ou encore la sécurité et l’emploi; la protection et la conservation de la faune.

Les normes principales pour chaque domaine

Pour les tracteurs et matériels agricoles, les normes en agriculture (ISO 17989, ISO/TC 23, ISO 20966 et ISO 4002) s’appliquent surtout pour les fabricants de ces matériels. En plus d’intégrer les principes du développement durable, ces derniers doivent être testés puis vérifiés en termes de sécurité. Les exigences sont les mêmes pour les normes régissant l’électronique en agriculture (ISO 24631, ISO 11783, ISO 15003 et ISO/TC 23/SC 19). En effet, tous matériels électriques doivent être testés. Le fabricant se doit d’assurer qu’ils sont résistants aux diverses conditions environnementales.

Sept normes ISO sur les machines pour aliments (ISO 22000, l’ISO/TS 22002-3, l’ISO/TS 22002-6, l’ISO 22005, l’ISO 6492, l’ISO 6493, et l’ISO/TC 293) sont établies pour que chaque producteur garantisse la sécurité des denrées alimentaires.

La norme ISO 14055 prescrit les directives sur les bonnes pratiques pour lutter contre la dégradation et l’assèchement des terres. Lors des activités sur les champs, l’ISO 27065 décrit la nécessité de matériel de protection en cas d’usage de pesticides. D’autre part, l’ISO TC 34 regroupe 840 normes sur lesquelles reposent toutes les étapes de la chaine de production. Dans l’ensemble, les exigences visent à faire appliquer les bonnes pratiques agricoles tout en protégeant l’environnement et en améliorant les situations sociétales des agriculteurs.

Norme en agriculture : pourquoi ? Pour qui ?

Les normes en agriculture sont mises en place dans l’objectif d’instaurer une agriculture durable. Entre autres, ces normes servent de directives à tous ceux qui touchent, de loin ou de près, à ce secteur d’activité. Elles sont définies pour l’industrie, les consommateurs et les organismes de réglementation.

Les normes en agriculture s’avèrent avantageuses pour l’industrie puisqu’elles favorisent une meilleure productivité. Elles imposent aussi des matériels de qualité et reconnus mondialement. Ce qui permet une meilleure collaboration à l’international. Pour les consommateurs, les normes collaborent à la proposition de produits variés, sains et fabriqué dans le respect de l’environnement.

D’autre part, ces normes ISO en agriculture permettent aux organismes de réglementation d’établir des références dans chacun des domaines concernés par lesdites normes. Ce, dans le but de répondre aux exigences en vigueur.

Acheter des pièces détachées pour machines agricoles
Comment vendre votre production de maïs ?