La production de graines potagères bio : une richesse inestimable

semences potagères

Les graines potagères sont une richesse inestimable qu’il faut nécessairement protéger. Les légumes, aussi connus sous le nom de plantes potagères, sont des végétaux qui sont en majeure partie utilisés pour la consommation humaine. Chaque type de légume se décline en plusieurs variétés et peut parfois nécessiter des techniques de culture distinctes. D’une espèce à une autre, le développement de la plante peut énormément varier, de sa racine à son port, sans oublier ses couleurs et ses formes. Mais comment bien choisir ses graines potagères et comment constituer ses propres semences ?

Des graines potagères bio pour une agriculture durable et responsable

Afin que chaque graine puisse soutenir le prolongement de la vie sur terre et à la vivacité de la biodiversité dont l’être humain est dépendant, il est important de produire soi-même ses semences. Puisque le monde traverse une période difficile ou les ressources se font rares et où le risque de pénurie alimentaire n’est pas à écarter, sans oublier que les agriculteurs découlent quasi exclusivement de certaines grandes compagnies et industries agricoles pour se ravitailler en semences. Il est fortement conseillé d’encourager les gens à apprendre la culture potagère visant à atteindre l’auto suffisance alimentaire. De ce fait, les graines potagères biologiques représentent un trésor inestimable à développer et à conserver. Cependant, il existe également d’autres raisons qui incitent à l’utilisation de graines potagères biologiques issues d’une agriculture saine et durable comme celles disponibles sur kokopelli-semences.fr. À savoir :

• Des graines potagères de variétés anciennes, plus riches en goût et bienfaits : ces anciennes variétés vous procurent un réel assortiment de saveurs, et de couleurs, et dont l’intérêt principal est d’avoir une alimentation riche et variée.

• Des graines non traitées : si vous produisez vous-même vos semences ou optez pour des semences biologiques, vous évitez l’usage des produits chimiques. En effet, les plantes résultant de graines traitées ou OGM sont très vulnérables aux maladies et sont nocives pour la santé. Les graines qui n’ont pas subi de traitements chimiques ni de modifications génétiques vont être plus résistantes aux maladies et plus nourrissantes pour l’organisme.

• Une possibilité de reproduction illimitée : c’est l’un des plus importants avantages des graines potagères bio. En effet, vous disposez toujours d’un stock de graines pour votre prochaine culture et contribuez ainsi à encourager le développement de l’agriculture durable et saine.

• Elles renforcent la biodiversité des potagers : il existe tant de variétés à produire dans votre jardin, pour ainsi accroître la biodiversité de votre potager. Toutefois, il est important de noter que si quelques variétés de légumes sont faciles à produire, d’autres requièrent quelques pratiques et connaissances importantes.

Produire soi-même ses graines potagères

La production de semences issues d’espèces hybrides s’avère incertaine et ne dispose d’aucune annuité assurée. Sans oublier que qu’il faudra systématiquement traiter votre potager avec des pesticides sinon les cultures n’auront aucune chance de survivre. Il est alors plus profitable d’opter pour l’usage des graines potagères biologiques d’anciennes variétés, afin de créer une agriculture durable. Le ramassage des graines potagères s’exécutera différemment pour chaque variété de plantes, mais en général, vous pourrez le réaliser quand votre plante aura atteint sa maturité sur une assise à belle floraison. En effet, il vous faudra laisser « monter en graines » vos légumes et ensuite patienter pour ramasser les précieuses graines une à une. Il est préférable de ramasser les semences durant un climat sec. Une fois ramassé, si vous constatez que les semences récoltées ne sont pas entièrement sèches, il est obligatoire de les laisser sécher à l’abri dans un endroit sec avant de les stocker.

Entreposer et conserver vos graines potagères

Dès lors que vous avez fini de ramasser vos semences potagères, vous devez les entreposer à l’abri de la lumière et de l’humidité, pour la prochaine saison. Pour cela, l’entreposage devra se réaliser dans un endroit sec, dans des contenants ou des boites en métal, en bois, en carton ou en papier. Il est conseillé d’éviter le plastique. À noter qu’il est extrêmement déconseillé de garder votre semence dans un contenant en bois aggloméré ou traité, pour éviter le formaldéhyde qui atteindra à la qualité des précieuses graines potagères. Sachez également que plus la température est basse et plus la période d’entreposage de vos semences sera longue. Placez alors vos semences dans un endroit frais et sec telle une cave.

Cultiver vos propres légumes avec vos propres graines

Avant de commencer la culture, il est important de faire sortir les graines de leur stade de dormance. Cette procédure de levée de dormance a pour objectif de lancer le processus de germination. Une fois cette étape franchie, vous pouvez ensuite semer vos graines. Pour déterminer le bon moment pour semer avec votre semencier de graines potagères, il est primordial de vous informer sur les conditions adéquates à la réussite de la germination de chaque type de légume. Diverses techniques de semis s’offrent à vous, à savoir : le semis à la volée, le semis en lignes, le semis en rang large, les semis en poquets, le semis en conteneurs, le semis en mottes ou encore le semis en godets. À noter que ces techniques dépendent du fait que vos cultures soient en pleine terre ou sous abri.


Acheter des pièces détachées pour machines agricoles
Comment vendre votre production de maïs ?