Agriculture : comment éviter la pollution des eaux ?

L’eau peut être polluée soit par l’action de l’homme, soit par les séquelles suite à l’évolution industrielle et économique. Cependant pour éviter au maximum la pollution d’eau, les usagers doivent prendre plusieurs précautions que ce soit sur la partie terrestre ou en milieu aquatique. Pour cela, il est recommandé d’opter pour des activités moins polluantes, diminuer le rejet des substances utilisées et prendre en charge les flux polluants dans le bassin versant.

Purifications des eaux avant de les jeter directement dans la nature

Pour éviter la pollution des eaux, elles doivent passer par une épuration avant de les jeter dans le milieu naturel. Les eaux usées doivent strictement être traitées ; c’est-à-dire, un traitement d’épuration est fortement recommandé afin d’éliminer les différentes substances polluantes qu’elles contiennent. Après épuration, l’eau n’est pas potable, mais les quantités des résidus polluants doivent être faibles, voire même presque inexistantes, après le traitement. L’auto épuration du milieu prendra ensuite le relai en matière de purification. Le cas assez fréquent est celui d’une rivière. Dans les zones d’assainissement: un endroit pour épurer les eaux usées avant d’être rejetées en milieu aquatique, plusieurs normes et étapes sont à respecter avant que les eaux soient rejetées dans le milieu. De même pour les habitations se situant dans ces endroits, ils sont soumis à des règles et des contrôles de conformité pour les installations sanitaires des logements.

Diminuer ou interdire l’usage des substances dangereuses

Certaines substances dangereuses pour la santé sont la plupart du temps rejetées dans le milieu naturel et finissent toujours parmi les eaux. Elles ne sont pas biodégradables, mais par contre très cancérogènes. Pour éviter la pollution des eaux, il est donc préférable d’interdire ou de diminuer la production de ses produits. Ce sont les insecticides, le chloracétone, les phosphates contenus dans les détergents domestiques qui permettent de réduire la prolifération d’algues dans les eaux courantes. Ainsi, toutes les nouvelles substances chimiques doivent être évaluées afin de connaitre leurs dangerosités. Si un tel produit présente un risque quelconque, son utilisation doit être soumise à une autorisation et les plus dangereuses doivent subir une restriction d’usage.

Dépollution du milieu aquatique

C’est la solution la plus efficace, mais la plus difficile et couteuse pour éviter la pollution des eaux. Toutes les substances polluantes rejetées dans le la nature se déversent dans le milieu aquatique et par conséquent elles peuvent contaminer plusieurs espaces. Le principe de la dépollution aquatique se base sur l’extraction des sédiments contaminés par les substances polluantes. Les canaux artificiels ainsi que les rivières canalisées peuvent également être le sujet d’une dépollution. Le fait que les polluants se trouvent dans les êtres vivants aquatiques les rend plus résistants et difficiles à dégrader, d’où l’appellation polluants organiques persistants qui génère actuellement des effets néfastes en provoquant des altérations hydrologiques.

Acheter des pièces détachées pour machines agricoles
Comment vendre votre production de maïs ?