Comment devenir agriculteur ?

Le métier d’agriculteur nécessite des connaissances multiples notamment en biologie végétale ou animale. Et, comme ce secteur connaît une grande évolution grâce à la technologie, vous devez également acquérir des compétences techniques concernant, entre autres, le machinisme et l’informatique. À cet effet, quelles formations devriez-vous donc suivre pour devenir agriculteur ? Le guide.

Le travail de l’agriculteur

Les activités d’un agriculteur sont considérablement variées. Son travail principal consiste au développement des parcelles de terre. Les agriculteurs produisent diverses cultures : céréales, légumes, fruits, etc. Durant l’année, le travail de la terre est composé de différentes étapes. Le traitement, le labourage du sol et la plantation définissent le quotidien des agriculteurs. Mais, les temps de travail se diversifient en fonction des types de culture, des saisons et des conditions météorologiques.

En plus de ces tâches, l’agriculteur se charge également de la gestion administrative de son activité afin de promouvoir son exploitation. Il s’occupe du choix de culture ou d’élevage, de l’achat des matériels agricoles, de la sélection des partenaires, de la gestion des récoltes, etc.

Les formations en agriculture

De nombreux cursus scolaires permettent d’obtenir un diplôme permettant de devenir agriculteur. Pour un parcours classique, vous pouvez vous adresser aux établissements d’enseignement spécialisés dans l’agriculture. Ces centres de formation peuvent encadrer l’étude des personnes de 16 à 25 ans par l’intermédiaire d’un contrat de travail spécifique. La Maison Familiale Rurale (MFR) propose également des formations en agriculture. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, des formations à distance existent aussi.

Vous êtes déjà dans le monde du travail et avez pour projet un changement professionnel ? Il existe de nombreuses formations vous permettant de vous reconvertir dans l’agriculture. Celles-ci s’adressent aussi aux jeunes qui ont arrêté la scolarité, et n’ont pas de qualifications professionnelles. Un centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) ou une MFR délivrent par exemple un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole, mais aussi, un diplôme de Technicien Agricole. Ces établissements proposent aussi des formations de courte durée pour ceux qui veulent acquérir une spécialisation. En effet, pratiquer certaines cultures nécessite des certificats spécifiques. Dans le cas où vous souhaitez également devenir éleveur, des connaissances sur la biologie animale sont indispensables. L’alimentation, la reproduction et le suivi de l’état de santé des animaux sont en effet des éléments primordiaux pour le développement de la production.

Pourquoi devenir agriculteur ?

L’agriculteur est à la fois créateur et gestionnaire de son entreprise. Ainsi, ce chef d’entreprise dispose d’une grande autonomie pour la gestion de son exploitation. Il peut établir un emploi du temps qui lui convient. C’est aussi un métier qui n’est jamais ennuyant. En effet, les journées ne sont jamais identiques puisque les tâches sont variées et multiples : contrôle des plantes, commercialisation des produits, suivi financier, etc. L’agriculteur participe aussi à la préservation de l’environnement. Enfin, si son activité se développe bien, l’agriculteur peut créer des emplois dans les milieux ruraux.

Comment devenir responsable d’exploitation viticole ?
Quelles sont les formations et les diplômes dans l’enseignement agricole ?